• Home

Comment fabriquer sa propre couveuse ?

Fabriquer sa propre couveuse pour faire éclore des poussins est non seulement amusant mais c’est aussi assez facile. Même si une couveuse fabriquée soi-même n’aura jamais la précision et la régularité que les meilleures couveuses automatiques, cela reste tout de même fiable et vouas apprendra à mieux maitriser le processus de couvaison. Voici donc comment réaliser soi-même une couveuse pour donner la vie à de nombreux poussins !

fabriquer-couveuse

Le matériel dont vous avez besoin

shema-couveusePour fabriquer votre propre couveuse vous aurez besoin d’une grande boite qui se ferme avec un couvercle. Le mieux est de prendre une glacière en polystyrène. C’est suffisamment étanche et solide et le couvercle ferme parfaitement.

Ensuite, munissez-vous d’une ampoule de 25 W. il est possible de devoir mettre une ampoule plus puissante si votre glacière est très grande. Cette ampoule servira à chauffer l’atmosphère de la couveuse. Il vous faudra aussi du fil électrique pour raccorder l’ampoule.

Enfin, prévoyez un grillage. Il vous servira à empêcher l’accès des poussins vers l’ampoule afin d’éviter qu’ils ne se brulent. Ne collez pas le grillage à l’ampoule mais prévoyez au moins 5 cm d’écart.

Vous aurez agrément besoin d’une écuelle ou d’un bol pour mettre de l’eau dans la couveuse et d’un peu de paille pour poser les œufs.

La fabrication et l’utilisation de la couveuse

Pour préparer votre couveuse, vous aurez besoin d’y percer un trou et d’y faire passer les fils électriques afin de mettre en place l’ampoule dans la couveuse. Installez le grillage comme indiqué précédemment et poser une fine litière de paille ou d’un matériau meuble (coton, sable) afin de poser les œufs sur quelque chose qui les cale.

à Voir également : Quelles conditions pour faire éclore des œufs de poule

Avant d’installer les œufs vous devez calibrer votre couveuse.

calibrer-couveusePour cela munissez vous d’un thermomètre assez précis et d’un hygromètre. Vous les placez à l’intérieur de la couveuse et vous allumez la lampe et placez de l’eau dans l’écuelle avec une éponge qui ralentira la dissipation d’eau et vous permettra d’en mettre plus.

Au bout de 24 heures vérifiez les valeurs. Vous devez avoir une température de 37,5 à 38°C, l’idéal étant d’être à 37,8°C. Si vous êtes en dessous vous devez rajouter une ampoule ou en mettre une plus puissante. Si vous êtes au-dessous de cette plage, percez des trous dans la paroi en polystyrène (en commençant par un trou, puis deux…) jusqu’à obtenir la température voulue. Si en suite la température descend trop bas, vous pourrez boucher quelques trous avec du scotch épais.

Pour l’humidité vous devez obtenir au alentours de 65 % d’eau dans l’air sur les 18 premiers jours et 80 à 90% les derniers jours de la couvaison.

Ajoutez de l’eau quand vous avez une valeur inférieure à celles-ci et retirez-en si vous avez un taux d’hygrométrie trop important. Mais en matière d’humidité, en avoir un peu trop sera toujours préférable à ne pas en avoir assez.

à Voir également : Pedy 18 ou 55 œufs

Lorsque vous avez réglé votre couveuse sur les valeurs voulues, vous pouvez installer les œufs et commencez le processus de couvaison. Normalement, au bout de 21 jours vous obtiendrez l’éclosion de jolis petits poussins.

Cette méthode reste toutefois artisanale et empirique. Elle conviendra pour essayer ou apprendre à des enfants comment faire naître des poussins. Néanmoins, ce ne sera jamais aussi précis et pratique qu’une couveuse automatique. Non seulement, celle-ci règle précisément les valeurs de température et vous permet de suivre précisément l’hygrométrie mai elle retourne aussi automatiquement les œufs. Et en général, pour un prix assez modique, le taux d’éclosion est bien meilleur au bout de la période des 21 jours.

Venez découvrir notre comparatif de couveuse automatique si la tâche vous parait trop complexe pour vous.

couveuse-automatique